Tout savoir sur le nouveau circuit européen des Coupes des nations :

Alors que la pandémie mondiale de coronavirus a empêché l’organisation du nouveau circuit des Coupes des nations, ce dernier a finalement vu le jour le week-end dernier lors du CSIO*3 de Gorla Minore en Italie. Mais quelles sont les spécificités de ce nouveau circuit ? Quels changements ont été mis en place ?

 

Le nouveau circuit Longines EEF pourrait se résumer en quelques mots à : l’accessibilité. En effet, le but de la fédération est de permettre à tous les cavaliers de prendre de l’expérience sur des épreuves de haut niveau, et ce, même pour des cavaliers inexpérimentés. L’ambition de ce nouveau circuit ne s’arrête pas qu’à l’échelle des cavaliers puisqu’il fait appel à des stewards, chefs de pistes ou juges d’une nouvelle génération, des jeunes talents.

 

Le président de FISE, Marco Di Paola, s’est exprimé (propos recueillis chez nos confrères GRANDPRIX) :

“En organisant le premier rendez-vous du circuit des Coupes des nations EEF, l’Italie souhaite envoyer un message fort et important de redémarrage, flanqué d’un esprit de grande détermination et d’un sens des responsabilités. Il y a beaucoup d’enthousiasme quant au fait de pouvoir de nouveau concourir en saut d’obstacles et le week-end prochain, nous allons finalement avoir une opportunité d’être de nouveau les spectateurs de moments de sports qui sont absents depuis bien trop longtemps. J’adresse mes remerciements reconnaissants à l’EEF et au centre équestre Equieffe, ainsi qu’à la FISE, pour leur énormes efforts et leur détermination à faire venir chevaux et cavaliers à Gorla Minore.”

 

 

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email