Jeux olympiques de Tokyo : la France est qualifiée pour la finale par équipe de saut d’obstacles

Simon Delestre Berlux Z Jeux Olympiques Tokyo
Les cavaliers ont réussi à qualifier la France pour la finale par équipe de saut d'obstacles des Jeux Olympiques de Tokyo

En ce troisième jour de compétition à Tokyo pour les épreuves de saut d’obstacles, les qualifications pour la finale par équipe auront été marquées par les évènements : chutes, éliminations, résultats inattendus… Mais seules les 10 meilleures nations se sont qualifiées et se retrouveront demain avec un compteur de pénalité remis à zéro pour une nouvelle course vers la médaille d’or !

Nicolas Delmotte out, la France est qualifiée pour la finale par équipe

Dans la nuit dernière, le complice de Nicolas Delmotte, Urvoso du Roch a été victime de coliques. Rapidement pris en charge par les vétérinaires de l’équipe de France, le cheval du Normand s’en sort sans séquelle mais ne prend évidemment pas part aux épreuves par équipe.

Ce sont donc finalement Mathieu Billot et Quel Filou 13 qui ont remplacé le couple pour cette importance échéance.

Premier couple tricolore à s’élancer, Simon Delestre et son fidèle Berlux Z (Berlin X Major de la Cour) s’imposent en réalisant un parcours à 1pts de pénalité de temps. Le couple n’avait pas pris part aux épreuves individuelles afin de pouvoir mener l’équipe de France lors des épreuves par équipe. Seconds au départ, Pénélope Leprevost et Vancouver de Lanlore (Toulon X Le Tot de Semilly) réalisent un parcours avec une barre au sol et un point de temps, soit un total de 5 points de pénalité. Dernier couple tricolore à s’élancer, Mathieu Billot et Quel Filou 13 (Quidam’s Rubin X Cascavelle) sortent de piste avec 9 points de pénalités (8pts aux obstacles + 1 pts de temps).

A l’issue de ces trois parcours, l’équipe est pénalisée de 15 points et la France se qualifie pour la finale par équipe de saut d’obstacles aux Jeux Olympiques de Tokyo !

Malin Baryard-Johnsson H&M Indiana jeux olympiques tokyo 2020 saut d'obstacles
© FEI/Christophe Taniére

La Suède domine le saut d’obstacles

Deux jours après les épreuves individuelles où tous les cavaliers suédois étaient qualifiés pour la finale et le barrage, la Suède réitère son exploit lors des épreuves par équipe. En selle sur King Edward Ress (Edward X Feo de Lauzelle), H&M All In (Kashmir Van Schuttershof X Andiamo) et H&M Indiana (Kashmir Van Schuttershof X Animo’s Hallo), Henrick von Eckermann, Peder Fredricson et Malin Baryard-Johnsson ont réalisé trois parcours parfaits sans pénalité à l’obstacle et dans le de temps.

La Suède prend alors la première place de cette qualification. Bien que les scores seront remis à zéro pour la finale, ayant lieu demain, les cavaliers suédois comptent bien en découdre pour obtenir le sacre olympique.

Découvrez tous les résultats par nation :

1. Suède : 0pts

2. Belgique : 4pts

3. Allemagne : 4pts

4. Suisse : 10pts

5. USA : 13pts

6. France : 15pts

7. Royaume-Uni : 20pts

8. Brésil : 25pts

9. Pays-Bas : 26pts

10. Argentine : 27 pts

11. Egypte : 29pts

12. Chine : 35pts

13. Maroc : 37pts

14. Nouvelle-Zélande : 39pts

15. République Tchèque : 45pts

16. Mexique : 6pts (mais un cavalier éliminé)

17. Israël : Eliminé

18. Japon : Eliminé

19. Irlande : Eliminé

Une vague de disqualification et de barres à terre

La chance n’a pas brillé pour l’Irlande avec deux couples éliminés Shane Sweetnam en selle sur Alejandro (Acorado’s Ass X Continue) et Bertram Allen aux rênes de Pacino Amiro (Pacino X NC Amiro). Ces deux résultats ont entrainé l’élimination de la nation avant même le parcours de Darragh Kenny et Cartelo VDL (Cartani X Lord), pourtant parmi les favoris de cette compétition. Le Japon et Israël ont également été éliminées lors de cette première étape de qualification.

© FEI/Christophe Taniére

Autres nations tristement pénalisées aujourd’hui, le Maroc écope de 37 points de pénalités et la Nouvelle Zélande de 39 points, les plaçant respectivement à la 13ème et 14ème place.

 Découvrez tous les résultats en cliquant ici.

Crédit photo : © FEI/Christophe Taniére

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email