Qui succèdera à Serge Lecomte, président de la FFE ?

Quels sont les candidats à l'élection du futur Président de la FFE ? Découvrez les identités des candidats dont le dernier affrontement se tiendra le 18 Mars 2021...

Alors que l’élection du président de la Fédération Française d’Équitation devait se tenir à la suite des Jeux Olympiques de Tokyo (été 2020), la pandémie de Coronavirus et le report de cette échéance a reculé cette élection tant attendue au printemps 2021. Ainsi, les candidats à cette échéance seront contraints à déposer leur candidature, leur liste et leurs parrainages au 28 Janvier 2021. Afin de voter, les structures équestres ont du s’acquitter d’une participation de 780 euros afin d’obtenir un droit de vote. C’est donc, 5 500 structures équestres (sur un total de 9 600) qui voteront à hauteur d’une échelle particulière : 1-10 licences = 1 voix, 10-20 licences = 2 voix, 20-30 licences = 3 voix,…. ZOOM sur les candidats de cette nouvelle présidentielle.

Le président sortant, Serge Lecomte :

Président en poste depuis 2004, Serge Lecomte a officialisé sa candidature ce jeudi 07 Janvier aux micros de L’Éperon par le biais de Mulet Querner :

« Serge Lecomte annoncera  officiellement le lancement de sa campagne  demain à midi à Saint-Barthélemy-d’Anjou chez Christine Cassagnes. ».

Propos recueilli par L’Éperon – O7 Janvier 2021

Alors que 2020 a été rythmé par des conditions sanitaires particulières, l’année du Président actuel de la FFE a également vu s’abattre une déflagration de critiques et remises en questions sur les réseaux sociaux et médias équestres à son propos. Au centre des discussions : avoir fermé les yeux sur une affaire de pédocriminalité, prise illégale d’intérêts, …. Alors que l’élection de 2016 n’avait rassemblé que 25% des clubs équestres, Serge Lecomte avait été élu avec 59,03 % des voix. L’année 2021 sera t-elle la réitération de ses présents mandats ou bien la naissance d’une nouvelle ère de l’équitation française ? Les réponses à nos questions trouvent à présent une date, celle du 18 Mars 2021…

Anne de Sainte-Marie, candidate prometteuse :

Prête à tout pour promouvoir une nouvelle équitation après plus de 20ans de règne sous les mêmes protagonistes, la jeune femme peut compter sur le soutien de son collectif A Cheval Demain (100 personnes, plus 200 « engagés » sur le terrain). Afin de présenter ses valeurs, son équipe et elle-même ont sillonné la France depuis le 1er novembre 2019 avec plus de 100 réunions publiques et 215 heures d’échanges.

Au centre de son programme, 3 principes : la Démocratie, la Transparence et la Proximité.

  • Démocratie : avec une limite à 2 mandats pour la présidence
  • Transparence : sur le budget Fédéral
  • Proximité : avec des référents de terrain au service des dirigeants

Découvrez la totalité du programme d’Anne de Sainte-Marie : A cheval demain

Jacob legros, le professionnel renseigné:

Cavalier gérant du Haras de Whynehn aux portes de Montpellier et président du CRE Occitanie (Comité Régional d’équitation), Jacob Legros propose un programme totalement divergent d’Anne de Sainte-Marie, avec projet accès sur le plan économique.

Selon lui, la situation actuelle favorable de l’équitation (dégageant 42 Millions d’euros l’année dernière) est une performance attribuable à l’équipe actuelle de la FFE. Si de nombreux cavaliers et acteurs de la filière équine s’attristent de la situation économique de notre sport, pour Jacob Legros il s’agit davantage de l’économie des clubs, de celle des dirigeants, de la rémunération de l’emploi et des professionnels, mais aussi l’économie liée à la protection sociale, à l’équipement et à l’investissement…

Découvrez le programme de Jacob Legros : Programme de Jacob Legros

Le sondage d’Equiweb :

[poll id=”2″]

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email