TOP 5 des indices qui montrent qu’on est un cavalier de concours

5. On connait tous le réveil dans la story snap :

Perso je suis pas adepte de cette habitude qu’ont certains cavaliers mais il m’arrive tous les dimanches de swiper des stories de mes amis avec l’heure de leur réveil. D’ailleurs c’est devenu un rituel de comparer qui se lève le plus tôt ahah !

 

4. Les aléas de la météo sont notre quotidien :

On connait tous les concours sous la pluie ou même sur la neige, mais est-ce que la canicule c’est mieux ? Je crois pas ahah… Pour comparer, voici un petit VS de concours à deux semaines d’intervalle, oui…

 

  

 31 Mars 2019                                        vs                                          14 Avril oui oui xD

Je précise que lors du concours d’Avril j’avais un nombre jamais vu de couches de vêtements : 8 (T-shirt, polo manches longues, polo de concours manches courtes, veste de concours, doudoune d’hiver, veste sans manches au couleurs des écuries, veste d’hiver (très oversize et heureusement pour le coup mdr), plus une écharpe) comment dire que le jour là on a pas des miracles (le Riri était hyper énervé le jour là ahah), petite preuve ahah :

 

Voir cette publication sur Instagram

Un parcours exceptionnel pour @equiweb qui a su contrôle Rhinanthe De Fey qui était vraiment chaud Patate ! 🔥 Un très grand Bravo ! 👏

Une publication partagée par Mathys_Le_Photographe (@mathys_le_photographe) le

 3. La buvette est notre meilleure amie :

Plus fournie que la caverne d’alibaba on y trouves tout ce dont on a besoin à chaque pause entre deux tours. En  hiver les chocolats chaud et crêpes au Nutella sont directement dans mon estomac ahah. La rédac d’Equiweb vous conseille particulièrement les crêpes au caramel et les glaces au daim lors des concours estivaux !

D’ailleurs, ça c’est en CSO mais qu’en est-il en CCE ? Si vous en avez déjà fait vous savez bien qu’il est très risqué de ne pas manger en vu des efforts requis (je peux vous assurer que le CCE est beaucoup plus épuisant que ce que l’on pense !).

 

2. Nos chambres sont remplies de flots et de coupes :

Ah, ça c’est pas pour tout le monde quand même… On connait tous ce cavalier qui a un super poney et rafle genre toutes les remises de prix des TDA, mais quand on est le seul engagé de son épreuve il y a qu’une solution : NE PAS SE FAIRE ELIMINER !

 

1. Le vanish blanc éclat est notre produit PHARE et INDISPENSABLE :

Je sais pas vous mais c’est plutôt l’indispensable de ma maman 😉 Quand il s’agit de tâches de ketchup ou encore de sable tout mouillé, c’est vraiment la meilleure solution ! Ce produit abîme tout de même les coutures lorsqu’il s’agit de lavages à répétitions mais pour quelques concours dans c’est vraiment le meilleur produit 😉

 

Et vous, qu’en pensez-vous ? C’est possible d’être cavalier de concours sans remplir toutes ces conditions ? 😉

 

 

Share Button
Fondatrice d’Equiweb, j'aime partager ma passion de l’équitation et de la mode à travers mon clavier d’ordinateur, il est aussi vrai que j’ai une obsession pour le matériel rose sur ma monture miniature (aka Rhinanthe le monstre pour les intimes). Vous pouvez me retrouver sur les réseaux sociaux pour suivre mon quotidien de lycéenne cavalière ! Instagram : @lgkchloe / Facebook : Chloé Lagocki / Snapchat : @chloe_lgki
Posts created 125

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut