Quand les cavaliers de haut niveau se mobilisent pour venir en aide aux centres équestres

Comme nous l’avons vu, les centres équestres ont été contraints de fermer leurs portes le 15 mars. Fermeture synonyme d’arrêt d’activité et donc de rentrée d’argent… Suite à leurs situations précaires, de nombreux cavaliers professionnels ont ainsi répondu à l’appel mené par Philippe Rozier en fin de semaine précédente…

Dans une vidéo publiée sur son compte Instagram le samedi 18 avril, Philippe Rozier s’est engagé à mener des stages d’équitation, dès la réouverture des structures équestres, et dont les bénéfices seront directement reversés aux écuries en difficulté. ” Je m’inquiète du bien-être animal, je pense qu’il va y avoir des écuries où ça va être difficile de nourrir les chevaux “, déclarait-il. Afin de protéger la filière équine il a donc fortement invité ses collègues et coéquipiers à faire de même ou à s’engager dans cette cause. Soutenue par Sophie Dubourg, l’initiative a également convaincu Roger-Yves Bost et Marc Dilasser, désireux de s’inscrire dans le mouvement.

De son côté, la cavalière olympique française Pénélope Leprevost s’est engagée à donner l’équivalent de 50 tonnes de foin pour aider les structures équestres. « Parce que les clubs sont à l’origine de nombreuses vocations de cavaliers, de belles histoires et que la cause animale sera toujours ma raison d’être, j’apporte aujourd‘hui mon soutien aux structures équestres en difficulté et leur fait don de l’équivalent de cinquante tonnes de foin pour les aider à couvrir les besoins de leurs protégés », peut-on lire sur sa page Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *