Qlassic Bois Margot, un étalon pas si classique…

Etalon ayant marqué les cavaliers du monde entier durant sa carrière sportive, il fait aujourd’hui partie des meilleurs reproducteurs mondiaux. Equiweb vous propose aujourd’hui un dossier complet sur cet étalon d’exception… Origine, naissance, carrière sportive et reproductrice, rien ne vous a échappé.

Naissance et origines

Une souche familiale forte

Fils de l’étalon L’Arc de Triomphe, Qlassic Bois Margot a hérité des meilleurs caractéristiques du meilleur étalon de 15ans et moins en 2014. Sa mère, Décibelle du Roc est elle un produit de Galoubet A, reproducteur ayant évolué au plus haut niveau aux côtés de Gilles Bertrand de Balanda.

Ci-contre : L’arc de Triomphe, père de Qlassic Bois Margot

Merveille à l’élevage Bois Margot

Né le 10 Mai 2004 au haras du Bois Margot en Normandie, le bai brun possédait déjà tous les attributs issus de ses origines.

En effet, L’Arc de Triomphe, le père de Qlassic Bois Margot est le seul étalon à avoir produit 2 vainqueurs en Grand Prix Coupe du Monde et 1 vainqueur en CCI4*. Du côté maternelle, la souche réunit un médaillé Olympique et champion d’Europe : Rochet Rouge, un vainqueur Coupe du Monde : Nistria, et un champion du monde : Rocket.

Premiers pas au haut niveau

 

Un début de carrière dans l’ombre

Monté en CC à l’âge de 4 ans par Mathieu Boissoneau, l’étalon se fait remarquer par un salarié d’Hubert Bourdy alors qu’il n’était encore inconnu du public.

Jusqu’à ses 7 ans, Qlassic est ensuite monté par divers cavaliers comme Duarte Romao, Marc Dilasser et Benjamin Robert. Il a notamment performé lors des championnats du monde des 6 ans en finissant dans la première moitié du classement.

Initialement prévu pour Julien Epaillard, Qlassic arrivera finalement aux écuries du lorrain Simon Delestre au mois de décembre de ses 7 ans. Trois mois plus tard, le cheval était énormément convoité. Les propriétaires et le cavalier ont alors pris la décision de construire patiemment l’étalon pour les plus grosses échéances mondiales.

Une nouvelle ère

En 2012, l’étalon prend la 5eme place du Grand Prix d’Helsinki ainsi que la 4eme place du du Grand Prix d’Oslo. 2014 sera l’année ayant Qlassic sous la lumière des projecteurs avec la seconde place en équipe obtenu aux Jeux Équestres Mondiaux de Normandie. Deux ans plus tard, en 2015, Qlassic Bois Margot totalise alors plus d’1 million d’euros de gains à l’âge de 11 ans.

En 2016, il est le meilleur cheval de jumping mondial de l’année en termes de gains en devançant HH Azur, la monture de l’Américain Mclain Ward, et Fit For Fun 13, la jument de Luciana Diniz, en comptabilisant 650 485 € à son compteur.

Cette même année, le cavalier lorrain obtient la première place de la Longines Ranking en grâce à une victoire avec Chesall Zimequest et la troisième place de Qlassic Bois Margot dans le Grand Prix du CSI 5* de Saint-Tropez.

 

Une fin de carrière soudaine

Depuis le Grand Prix du CSI 3* de Valence en 2017, l’étalon a tiré sa révérence du haut niveau. Souffrant d’eczéma aux quatre membres la carrière du cheval avait été remise en question par Simon Delestre, « il faisait de l’eczéma aux quatre jambes, qu’on n’a jamais réussi à faire partir. Cela se traite à la cortisone (considéré comme un produit dopant pour les chevaux, ndlr). On a pu participer au CSIO de La Baule, en mai, car c’est tombé à un moment où Qlassic n’était plus positif, mais c’est revenu quinze jours après » et « Sur le plat, ça allait, mais quand il sautait, la peau craquait, notamment dans le pli du paturon, et ça lui faisait mal. C’était la meilleure chose à faire car on ne s’en sortait pas. On avait tout essayé, contacté les plus grands spécialistes. Désormais, à part un miracle… Qu’un cheval puisse arrêter sa carrière sportive à cause d’un problème de peau, ça ne m’avait jamais traversé l’esprit… », propos alors démentis quelques jours plus tard par Rodolphe Bonnet, propriétaire de Qlassic Bois Margot « Je démens complètement, l’information était erronée » et « Sa retraite n’est pas d’actualité » (Crédits : GRAND PRIX).

Cependant, l’étalon aujourd’hui âgé de 16 ans n’a plus jamais fouler de terrains de concours depuis sa dernière apparition à Valence en 2017.

 

 

Une nouvelle carrière de reproducteur

Des qualités remarquables

Alors condamné à écourter sa carrière sportive, l’étalon se consacre aujourd’hui pleinement à la reproduction. Outre ses performances plus que remarquables, les éleveurs optent pour l’étalon pour son coup de saut de génie, sa montée de garrot et son fort passage de dos, sa force, sa locomotion et sa souplesse, son sang et son ultime respect.

L’étalon a produits de nombreux poulains faciles et surdoués qui succèdent aux qualités de ce dernier et bénéficient d’une cote commerciale exceptionnelle en Europe, ses poulains ayant été adjugés 21 000 et 24 000 euros en Belgique et en Suisse en 2018.

Des produits de qualité époustouflante

Certains produits de l’étalon se sont déjà révélés à l’échelle nationale et à l’échelle mondiale. Qopilot Batilly s’est déjà illustré aux rênes de Simon Delestre en prenant la 4ème  place du Grand Prix de la Ville lors du CSI5* Coupe du Monde de Bâle en 2020, la 1ère place de l’épreuve 1m50 du CSI5* Coupe du Monde de  Vérone ainsi que la 2ème  place de la 1m50 du CSI5* GCT de Prague. Qidimieux Bois Margot, participe quant à lui aux CSI au sein des écuries de Pénélope Leprevost.

Ses produits prennent également la tête des podiums nationaux : Galaa La Marsa a pris la tête des championnats des 4 ans en 2020, Eldorado d’Elle a été sacré champion des 3 ans en 2017 et Dumbo des Biches a remporté le titre des 2 ans en 2015.

Qopilot Batilly – Simon Delestre 2020

fiche technique

qlassic bois margot

PRESENTATION :
Noir pangaré – 1m69 – 2004
L’Arc de Triomphe
X Décibelle du Roc


CAVALIER ET PROPRIETAIRE :
Rodolphe Bonnet (propriétaire)
Simon Delestre (Cavalier)


PALMARES :

Vice-champion du monde
par équipe aux Jeux Equestres Mondiaux 2014

Médaille d’Or par équipe de la Finale des Coupes des Nations CSIO Barcelone
Titulaire de plus d’1,3 millions d’euros de gains
• Totalise 19 Podiums en Grands Prix 5*
• 1er du Grand Prix Coupe du Monde de Malines
• 1er du Grand Prix de la ville au CSI-W5* de Bordeaux
• 1er du Grand Prix de la ville au CSI5*de Malines
• 1er du Grand Prix de la ville au Global Tour d’Anvers 2013-2016

En savoir plus : Haras du Bois Margot

Sources : GRAND PRIX – Wikipédia – Elevage Bois Margot / Crédits photos : Wiki common média – Elevage Bois Margot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *