Mes conseils pour un automne au top !

Hey ! Depuis quelques semaines, c’est le retour des tant attendues feuilles orangées sur les bords des carrières. Mais avec un tel changement de température et de climat comment assurer une saison sans soucis ? Aujourd’hui, je vous dévoile toutes mes astuces !

 

Des horaires adaptés :

Avec l’arrivée du changement d’heure, on se retrouve tout de suite plongés dans l’obscurité dès 17h alors si tu as la possibilité, n’hésites pas à amménager tes horaires de visite à ton cheval afin d’éviter de devoir monter tout les jours dans le noir. Ainsi si tu es matinal(e), pourquoi pas monter le matin avant d’aller en cours ou au travail ?

 

Biens équipés:

Qui dit automne dit forcément pluie durant près de 3 mois… Si tu as la chance d’avoir un manège ou une carrière couverte pas de soucis pour ça mais pour ceux qui n’ont qu’une carrière, bonne chance ! Pour cela, il peut être utile d’investir dans un bon imperméable et d’un couvre selle. Pour ce qui est de ton cheval, n’hésites pas à le couvrir d’un couvre rein imperméable lui aussi; en effet en plus de le protéger du vent, il lui permettra de rester au sec !

 

Des produits santé adaptés :

En effet, fini les beaux paddock secs et nets ! Mais plutôt bonjour la gadoue, les bottes perdues dans la terre et les pantalons pleins de saleté jusqu’aux genoux ! Si rester dans un terrain comme ça ne te plait pas, imagines l’état des pieds de ton cheval. Afin d’assurer une bonne hydratation du sabot sans tomber dans des pourritures de fourchettes ou de pieds mous il est impératif d’utiliser des produits adaptés à la saison: onguents, goudron,…(un petit article arrive d’ici peu !).

L’automne apporte également des jours de pluies torrentielles donc pour les chevaux au pré, il est nécessaire d’installer un abri dans le pré qui bien entendu doit être disposé de façon à abriter du vent et des intempéries.

 

Des concours organisés:

Depuis quelques semaines, c’est le retour des indoor donc afin d’éviter les risques inutiles, privilégies les concours dans les manèges. Car c’est bien connu : herbe (ou sable)+ grande quantités d’eau = concours annulé (ou alors des chutes qui auraient pu être évitées ).

 

Tondre ou ne pas tondre ?

Ce choix dépend de nombreux facteurs: le nombre d’heure de travail du cheval, la fréquence de travail, l’intensité du travail, les besoins du cheval lui-même, et puis aussi l’aspect esthétique pour les chevaux de concours.

Si le cheval est tondu, il faudra peut-être opter pour une couverture et donc un couvre rein au travail ! Si le cheval n’est pas tondu, son poil lui suffira normalement ! Cependant, cela n’empêche pas une séchante après une importante séance !

Share Button
Fondatrice d’Equiweb, j'aime partager ma passion de l’équitation et de la mode à travers mon clavier d’ordinateur, il est aussi vrai que j’ai une obsession pour le matériel rose sur ma monture miniature (aka Rhinanthe le monstre pour les intimes). Vous pouvez me retrouver sur les réseaux sociaux pour suivre mon quotidien de lycéenne cavalière ! Instagram : @lgkchloe / Facebook : Chloé Lagocki / Snapchat : @chloe_lgki
Posts created 110

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut