L’importance des bases au sol

 

Hello ! Aujourd’hui je laisse la plume à Fanny Wopke pour la rubrique ” Travail à pied”, si tu as d’autres idées d’articles à lui proposer n’hésites pas à le faire en commentaire et je lui ferais parvenir l’idée ^^ Bonne lecture ! 🙂

Beaucoup de cavaliers souhaite accéder à une véritable relation avec leur cheval, évolution en liberté, tours de spectacle, galop en cordelette à cru…le rêve non? Mais…avant tout chose, vous devez construire les fondations de l’éducation de votre cheval/poney, pour accéder au st Graal, et ça tombe bien car je vais justement vous en parler:

 

1- l’espace personnel:

 
C’est votre bulle, vous déterminez sa dimension et votre cheval ne doit jamais y entrer sans votre autorisation. Pourquoi? Un cheval qui pénètre dans votre bulle ne vous ” respecte pas”. Dans la nature, les chevaux ont leur propre espace personnel, si un congénère y entre, soit il est invité à le faire, par affinité (allo grooming), soit il est violemment chassé ( oreilles couchées, bouche ouverte, voir ruade).

Votre cheval doit donc connaître votre positionnement vis à vis de lui. Attention, il ne s’agit pas d’un rapport de dominance pure, il s’agit d’être un allié, un ami, mais en conservant un espace de sécurité pour l’humain. Cet espace pourra évoluer en fonction de votre relation mais vous devez pouvoir faire bouger les pieds de votre cheval quand vous en ressentez la nécessité. Encore une fois, c’est votre sécurité dont il s’agit.

2-le contrôle des pieds:

 
Nous y voilà! Comme vous pouvez le constater, tout est lié. Contrôler les pieds de son cheval/poney, c’est s’assurer que dans n’importe quelle situation, mon cheval ira là où je le souhaite, s’arrêtera si je le veux, s’éloignera de moi si besoin.
Encore une fois, dans une famille “cheval”, chaque individu à sa place et peut déplacer l’autre en fonction de ses interactions.
Ici, nous allons décomposer:
-Contrôle des hanches, désengager le cheval c’est couper son moteur. Un cheval qui à peur peut partir très vite, il est important de lui avoir appris à désengager ces postérieurs dans le calme pour pouvoir l’utiliser en cas de réaction de fuite.
Donc, je vais me déplacer en arc de cercle vers ces postérieurs jusqu’à ce qu’il les croise ( moteur coupé). Répéter cet exercice des 2 côtés.
-Contrôle des épaules.
Les épaules sont le gouvernail du cheval. Une main posé sur sa joue pour lui indiquer la direction, l’autre sur l’épaule en effectuant une pression, je me déplace dans le sens de la direction toujours en cherchant à avoir l’antérieur interne qui passe devant l’autre.
Entraînez vous puis enchaînez hanches et épaules dans un mouvement continu.

3- désensibilisation:


Votre cheval est programmé pour fuir face à un danger. Vous allez lui apprendre à réagir quand ça le concerne (pression des jambes par exemple) et à ne pas réagir lorsque ça ne le concerne pas.
Commencez par le toucher partout avec votre main, puis avec votre longe, le stick…
L’important en désensibilisation c’est le TIMING! Le cheval ne doit pas bouger pendant que vous le caressez, le touchez…maintenez un contact quand il bouge en étant de plus en doux et arrêtez quand il s’arrête, VRAIMENT, les pauses sont aussi importantes voir plus, que le contact, pensez y 😊
Le cheval apprend par essai-erreur, laissez-lui la possibilité de se tromper! Si vous anticipé ces réactions en intervenant, il ne peut pas apprendre et devenir autonome.
Exemple, mon cheval est au trot sur le cercle autour de moi, je ne fais rien, je reste neutre. Si je ne demande rien mon cheval reste au trot sur le cercle. Il repasse au pas? J’agis pour le remettre au trot MAIS je ne m’agite pas tant qu’il reste au trot au cas où il repasserai au pas !
Apprenez à ne rien faire 😊 votre langage sera plus clair.
Je n’ai pas abordé les différents types d’apprentissage car cela mérite un article à lui seul ( renforcement négatif / positif), mais peu importe votre choix, le TIMING reste votre priorité.Et n’hésitez pas ensuite à mettre à profit ces bases sur des jeux simples d’équifeel par exemple .

Ceci est vraiment très succinct et une première pour moi mais j’espère vous avoir un peu éclairé et encouragé à travailler( jouer avec) les bases au sol avec votre cheval/ poney.

Fannywopke

Enregistrer

Share Button
Je m’appelle Chloé, j’ai 16 ans. Je suis originaire de la région de Metz et je monte depuis mes 9 ans. Je monte en cours compétition de saut. Je sors en compétition avec le poney de la photo: Rhinanthe de Fey !
Posts created 82

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut