L’histoire du fer à cheval !

Bonjour à tous les cavaliers ! Aujourd’hui j’inaugure le premier article de #Once a poney time ! Cette catégorie ce veut instructive puisque je vais revenir sur l’origine de nombreux faits et objets que l’on utilise chaque jour dans le monde équestre ! Alors c’est parti !

Pour cette première édition, on veut en savoir plus sur les fers à cheval ! Mythe ou réalité ? Toutes les réponses à vos questions plus bas ! La recherche de l’origine de la ferrure des équidés se rattache à celle des premiers temps de l’utilisation de ces animaux puis à celle de l’invention de la métallurgie. On a donc à examiner les diverses phases de la maréchalerie depuis l’époque celtique jusqu’à nos jours ; mais, avant, on va jeter un coup d’œil sur les origines de la domestication du cheval et de la métallurgie.

 

Origine de la domestication du cheval :

L’histoire admet que le cheval nous vient d’Asie. Il est certain que les Gaëls ( groupe ethnolinguistique indigène au nord-ouest de l’Europe qui comprend les Irlandais, les Écossais et les Mannois de culture gaéliques) et les Kymris (populations gauloises, principalement du nord de la Gaule, provenant de la Chersonèse Cimbrique  ou d’Europe centrale  durant l’âge du fer.) qui émigrèrent de la Bactriane (région à cheval sur les États actuels d’Afghanistan, du Tadjikistan, et de l’Ouzbékistan) et vinrent au XVIe siècle et au VIe siècle avant J.-C., s’établir dans les Gaules et fonder la nation gauloise, amenèrent avec eux le cheval qu’ils possédaient  déjà à l’état domestique.

 

Or de nombreux fouilles mettent des os d’éléphants, de rhinocéros,… en commun avec ceux de nos chevaux. On  distingue même deux espèces de ces derniers : l’une de la même taille que nos chevaux actuels, l’autre plus petite.

La petite espèce, bien distincte, appelée Hipparion, est caractérisée par trois doigts à chaque pied, plutôt propre aux terrains tertiaires.

De plus, d’après les historiens anciens, l’Europe, dans les temps antiques, possédait de nombreux chevaux sauvages; ainsi, il s’ensuivrait que la domestication du cheval dans notre pays remonterait aux temps les plus reculés.

 

 

Origine de la métallurgie :

La facilité de travailler le cuivre et le bronze a donné à ces métaux une sphère d’application plus étendue, sans que  la connaissance du fer et de l’airain se soit entièrement perdue. C’est ce qui a eu lieu chez les Grecs où le bronze servait à fabriquer des armes du temps d’Homère alors que le fer était très bien connu à cette époque. Il est certain qu’en Orient, ce métal a été en usage de temps immémorial, puisque Tubal-Caïn forgeait, avant le déluge, toutes sortes d’instruments faits d’airain et de fer. Par ailleurs, dans notre pays actuel, et les mines d’étain étaient à peu près nulles, tandis que le minerai de fer couvrait le sol dans certaines localités. L’installation la forge correspond donc à l’arrivée des Gaëls dans les Gaules. Les Kymris connaissaient aussi la manipulation du fer. En effet on a trouvé on a retrouvé des traces d’une industrie très avancée et d’une antique civilisation au endroit où ces derniers se sont arrêtés.

Share Button
Je m’appelle Chloé, j’ai 16 ans. Je suis originaire de la région de Metz et je monte depuis mes 9 ans. Je monte en cours compétition de saut. Je sors en compétition avec le poney de la photo: Rhinanthe de Fey !
Posts created 108

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut