Le rachat de Vancouver de Lanlore

La cavalière du bai brun, Pénélope Leprevost, l’a annoncé sur ses réseaux sociaux hier : “Le sport commence souvent par de belles histoires humaines, et Vancouver de Lanlore en est la preuve.
Si l’étalon aura attiré les convoitises tout au long de cette belle année sportive 2019, ses propriétaires passionnés, Danielle et François Vorpe, tenaient à notre précieuse association.
Leur chemin a alors croisé celui de Giuseppe Marino, qui vient de devenir copropriétaire de l’étalon en vue de sécuriser notre couple dans l’objectif des Jeux olympiques de Tokyo 2020.
Le duo Pénélope – Vancouver pourra continuer de briller, et je tiens à les remercier chaleureusement tous les trois de croire aussi fort en nous”

Après la vente d’autres chevaux français très convoité, comme Timon d’Aure, le jumping français prend un nouveau coup. Bien heureusement, comme l’a annoncé la cavalière française, Vancouver de Lanlore restera un espoir pour les futurs Jeux Olympiques de Tokyo l’été prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *