LE CCE : EXPECTATION VS REALITY

Avec Rhinanthe, nous retournons en CCE début mai. Afin de préparer cette sortie sur un tout nouveau terrain (lors de la journée du cheval des écuries d’Elvange (57) ), nous nous sommes rendus sur le parcours de Moulins-les-Metz au CSAG afin d’enchainer à nouveau du fixe et se mettre d’accord sur certaines combinaisons. On a eu de la chance puisqu’il a fait un temps superbe qui a laissé place à de magnifiques photos ! Je me suis donc dit: pourquoi pas faire une comparaison de ce qu’on espère en CCE VS ce qu’il se passe vraiment !

Laissez-moi vos avis en commentaire et n’hésitez pas à me proposer des autres sujets d’articles via les réseaux sociaux. Bonne lecture !

Le CCE c’est dehors donc il fait forcément beau :

Lorsqu’on dit CCE, on pense forcément à sauter dehors. Si c’est bien vrai durant seulement 2 mois de l’année, le reste est souvent passé sous les averses de pluie/grêle/neige et autres choses tombant du ciel. Pour comparer :

1ere photo : Stage cross le 23 Mars 2019                         2eme photo : Derby eventing 11 Mars 2018        

En CCE ça va, vous sautez que des troncs :

 

Humm, la deuxième photo parle d’elle-même, j’ai vraiment besoin d’expliquer pourquoi c’est absolument faux ?

*D’ailleurs, je peux vous dire que des fois en voyant les obstacles à sauter je préfèrerais que ça soit uniquement des troncs*

En CCE, t’es motivé toute la journée pour rattraper ta note catastrophique de dressage :

Riri et moi, motivés dès 7h30 et deters à exploser tout le monde sur le carrée du dressage VS moi après le sandwich américain à la buvette à la fin de mon hippique. (D’ailleurs quand c’est comme ça, ça finit presque toujours en 40pts sur le cross mdr)

 

En CCE, t’as de super belles photos sur le cross :

Il arrive souvent de trouver de beaux profils d’obstacle lors des CCE, on s’attend donc à avoir des bêtes de photos sur ces derniers… Mais pour ma part, la plupart du temps ça fini soit comme sur la seconde photo (quand je m’aperçois que la foulée vient pas du tout sur un tronc à 90cm : mais rassurez-vous, on est heureusement toujours là 😉 ) ou bien on arrive pas jusqu’à l’obstacle tant attendu ahah.

 

En CCE, c’est bien connu on a le droit à de magnifiques haies/obstacles :

Après avoir passé des heures à visionner les parcours de CCI**** j’ai toujours rêvé de franchir des combinaisons en bois vernis avec des haies taillées au peigne fin, mais face à ce travail de précision… on se retrouve à sauter des pneus géants, et oui…

 

Pour finir ce petit article, je vous propose une petite sélection de photos de notre dernière sortie au CSAG de Moulins les Metz :

Et toi, tu es plus CCE ou CSO ? Dis-nous si tu appartiens à la team #guélover ou alors #verticalover

Share Button
Fondatrice d’Equiweb, j'aime partager ma passion de l’équitation et de la mode à travers mon clavier d’ordinateur, il est aussi vrai que j’ai une obsession pour le matériel rose sur ma monture miniature (aka Rhinanthe le monstre pour les intimes). Vous pouvez me retrouver sur les réseaux sociaux pour suivre mon quotidien de lycéenne cavalière ! Instagram : @lgkchloe / Facebook : Chloé Lagocki / Snapchat : @chloe_lgki
Posts created 110

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut