La leptospirose

Hello tout le monde !

Pour ce premier article je compte vous parlez d’une maladie assez fréquente qui touche nos amis à 4 sabots !

 

La leptospirose ? Qu’est ce que c’est ?

 

C’est tout simplement une maladie microbienne transmise par les rongeurs sauvages ! Et oui, malheureusement une toute petite sourie peut contaminer un énorme cheval.

Pour transmettre la bactérie, il suffit au rongeur d’uriner sur le foin, la paille ou encore dans l’eau des abreuvoirs.

Les vétérinaires estiment le délai de contamination et d’apparition de la maladie à 1 semaine.

 

Et oui, c’est bien cette toute petite boule de poil qui fait tant de ravage !

 

Quels sont les symptômes de cette maladie ?

La leptospirose peut provoquer beaucoup de choses, en voici trois formes :

 

  •     – Tout d’abord la forme aiguë :

 

Le cheval est victime d’une très forte fièvre pouvant aller jusqu’à 41°C, il est alors abattu et refuse de s’alimenter. Nous pouvons aussi observer que les muqueuses de l’animal ( oculaires et buccales ) sont légèrement orangées.

Certains chevaux peuvent présenter certains signes de diarrhée ou de constipation pouvant même aller jusqu’à de petites coliques.

D’autres poneys peuvent avoir des signes moins violent et présenter des engorgements aux pattes à répétition.

 

  •     L’uvéite :

 

Un des signes les plus redoutés, l’uvéite ! Elle se traduit par une inflammation chronique d’une partie de l’œil, elle est très souvent récurrente.

 

  • La forme chronique :

 

Tout comme dans la forme aiguë nous pouvons observer plusieurs signes :

Des chevaux qui ne sont plus en forme, qui maigrissent et qui perdent le moral.

Les juments en gestation peuvent avorter au cours du 3e trimestre.

 

Que faut-il faire ?

 

Contactez votre vétérinaire afin qu’il vienne faire des prélèvements sur votre cheval. Ces prélèvements seront ensuite envoyés à un centre d’examen.

Le but étant donc de vérifier si le microbe est bien présent dans le sang ou l’urine et d’étudier le taux d’anticorps présent ! Le taux d’anticorps nous permettra de connaître le type de leptospirose.

 

Le traitement de votre cheval se fera par antibiotique sur une période assez longue. Le plus souvent, le vétérinaire préconise la pose d’un cathéter pour de meilleures chances de guérisons ! Le cheval doit rester au box ou dans un tout petit pré entre 7 et 10 jours (en moyenne).

 

Si le cathéter ne correspond pas à votre cheval, c’est à dire si il le coude ou ne supporte pas le box, pas de panique ! Le vétérinaire peut exercer le traitement par intraveineuse ou intramusculaire. ( Attention, le traitement pas intramusculaire est plus long)

 

Voilà à quoi ressemble un cathéter posé sur un cheval, en général pour éviter qu’il ne s’arrache et se salisse, les vétérinaires posent des bandes autours de l’encolure du cheval.

 

Pour éviter cette maladie, faite donc bien attention à la présence des rongeurs dans vos écuries, nous, on vous conseille de prendre des chats !

 

Merci à notre ambassadrice Lia Isach pour ce superbe article !

Share Button
Fondatrice d’Equiweb, j'aime partager ma passion de l’équitation et de la mode à travers mon clavier d’ordinateur, il est aussi vrai que j’ai une obsession pour le matériel rose sur ma monture miniature (aka Rhinanthe le monstre pour les intimes). Vous pouvez me retrouver sur les réseaux sociaux pour suivre mon quotidien de lycéenne cavalière ! Instagram : @lgkchloe / Facebook : Chloé Lagocki / Snapchat : @chloe_lgki
Posts created 110

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut