A la rencontre de…Andy Chansel

Bien le bonsoir chers amis cavaliers ! L’équipe d’Equiweb vous propose aujourd’hui un article assez spécial puisque nous allons laisser la parole à Andy Chansel. Pour les cavaliers qui ne le connaissent pas encore (quoi c’est encore possible ?), Andy est le fondateur du site web Le Cavalier Bleu mais était autrefois chargé de la com chez CWD et Devoucoux. Aujourd’hui, il fait parti de la compagnie Racer Gloves pour laquelle il a créé la première collection de gants équestres. Cette dernière est disponible depuis le 6 Août 2019 sur le site: Racer Gloves

Pour les cavaliers connectés et addict de la mode équestre, Andy a notamment participé en grande partie à la commercialisation de la selle 2Gs Mademoiselle de CWD. D’ailleurs de nombreuses photos des backstages du tournage d’un publicité pour ce produit sont disponibles sur son site. Voici un petit aperçu :

Assez parlé pour notre part, laissons maintenant la parole à Andy Chansel. Bonne lecture ❤️ !

 

 

Nous vous avons connu chez CWD, ou encore sur votre site Le Cavalier Bleu qui offre une nouvelle approche du monde équestre. Après avoir quitté votre poste chez CWD, travailler dans l’univers des chevaux était-il une évidence ? 

 

 

Pas vraiment. En fait, la question ne s’est pas vraiment posée car les équipes de Racer sont venues me chercher alors que je ne cherchais pas forcément à quitter CWD, donc je n’ai pas eu cette problématique. En revanche, travailler dans le milieu équestre n’est pas une obligation pour moi. J’ai fait des études en Arts et lors de mes expériences passées j’ai travaillé dans d’autres domaines tels que l’architecture ou les soins. Cela ne me poserait pas de problème de changer d’univers, tant que c’est quelque chose qui me plaît. 

 

 

Vous êtes aussi cavalier, pratiquant le jumping avec votre monture présentée comme « Nuggets ». Pouvez-vous nous présenter votre fidèle compagnon ? 

 

 

En quittant CWD, je me suis éloigné de Paris et j’ai retrouvé un peu plus de temps libre ce qui m’a permis de me remettre à cheval. En mars dernier j’ai eu Quartz de Puymalier, aka Nuggets. C’est un selle français par Quat’sous. Il sait lire écrire et compter mais est assez délicat. C’est une vraie diva ! Il ne supporte pas être contrarié et adore qu’on s’occupe de lui. On se fait plaisir sur le circuit amateur en CSO et on va essayer le hunter dans les prochaines semaines.

 

 

La marque Racer est née il y a presque cent ans, mais comment est apparu l’univers équestre chez cette marque plus réputée pour le ski, la moto ou encore le vélo ? 

 

Au tout début, la marque appartenait à un artisan qui créait des gants pour différents univers : le ski bien évidemment, mais aussi la moto, les sports nautiques, le golf. Et il y avait même un gant d’équitation ! Au fil des années, la marque a évolué et s’est concentrée sur les sports d’hiver et la moto. Plus récemment, les ateliers de Racer ont souhaité relever de nouveaux challenges et répondre à de nouvelles exigences : celles des cavaliers. C’est alors qu’ont commencé nos échanges et que notre collaboration a débuté.

 

 

Sur votre compte Instagram, vous partagez presque systématiquement en story les cavaliers portant les gants Racer. Cela se démarque énormément des autres marques laissant de côté leur clientèle. Pensez-vous que la proximité entre la marque et ses clients est primordiale pour promouvoir les produits vendus ?

 

 

Être proche de mes clients est une véritable priorité pour moi. Leur satisfaction une nécessité. Cette proximité me permet de cerner au mieux leurs besoins, leurs problématiques, et d’avoir leurs retours d’expériences. Tous sont différents et me permettent d’aller plus loin dans la recherche et le développement de mes futurs produits et d’affiner l’expertise nos ateliers. 

 

 

Etant cavalier vous aviez une réelle idée des attentes de la clientèle équestre visée avec les nouveaux produits Racer. Pour vous, quelles doivent être les principales qualités d’un gant réservé à la pratique de l’équitation ? 

 

 

Un gant d’équitation doit être technique, résistant et bien coupé. Le gant est une pièce très compliquée car le degré de précision est de l’ordre du demi-millimètre. Les matériaux doivent être précautionneusement étudiés car le gant va être soumis à de nombreux frottements, frictions, et diverses conditions météorologiques. Il doit être bien fitté car il ne doit pas venir gêner le cavalier ni le priver de sensations ou fausser le contact avec la bouche du cheval. 

 

Vous voyagez beaucoup à travers l’Europe, est-ce une certaine source d’inspiration pour la conception de vos produits ? 

 

 

Oui bien sûr.  Lorsque je voyage, j’essaie de m’imprégner de la culture locale. Qu’il s’agisse d’une façon de travailler, d’un artisanat, d’un coloris… Je fais beaucoup d’expositions qui me permettent d’appréhender les visions des artistes, de découvrir certaines matières ou bien certains assemblages. C’est une ouverture du champ des possibles quasi permanente.  

 

 

 

L’équipe d’Equiweb est totalement fan du modèle Tradition qui allie un cuir noble de qualité supérieure et une véritable élégance. Il est disponible en coloris «Noir» mais nous l’avons déjà vu porté en marron par Marie Sapin. Sera-t-il bientôt commandable dans ce coloris ? 

 

 

Merci beaucoup ! Pour l’instant, le gant Tradition n’est disponible qu’en noir. Nous avons réalisé le gant marron pour Marie pour un shooting. Il a énormément de succès et beaucoup de personnes nous le demandent. Depuis, nous avons ouvert les commandes spéciales mais le gant de couleur reste produit de façon exceptionnelle sur-demande uniquement.

 

Lors du Salon du Cheval de Paris 2018, l’équipe d’Equiweb a fait la découverte du gant chauffant à l’occasion des « Trophées de l’innovation ». Ce produit permet de garder les mains au chaud lors des période glaciales. Le modèle n’est pas disponible sur le site officiel Racer Gloves, mais sera-t-il en vente à la venue de l’hiver 2019 ?

 

 

Oui, bien évidemment ! Le gant chauffant va rejoindre les bancs de la collection équitation d’ici peu sur notre site internet. Nous sommes en train de développer la seconde version du gant chauffant, plus fittée et plus fine.


Pour finir, de nombreux cavaliers professionnels tels que Thierry Rozier, Marie Sapin ou Fanny Skalli les portent. Pouvez-vous nous présenter les autres cavaliers Racer Gloves ?

 Avec plaisir ! Morgan Barbançon-Mestre est également une ambassadrice et porte haut les couleurs de Racer sur les carrés de dressage internationaux. En para-dressage, nous avons Camille Jaguelin qui est un jeune cavalier très prometteur. Ces deux cavaliers sont pressentis pour les Jeux Olympiques de Paris 2024. Nous avons aussi Benoit Petitjean, un très bon cavalier qui court les deux, trois et quatre étoiles, ainsi que Boris Zielinski, un cavalier professionnel basé dans le sud de la France qui évolue sur le circuit du Grand National. Je suis très heureux, fier et reconnaissant de pouvoir collaborer avec mes cavaliers qui sont d’une aide et d’un soutien précieux.

 

 

L’équipe d’Equiweb remercie une fois de plus Andy Chansel pour  avoir répondu avec joie à toutes nos questions ! ❤️

Share Button
Fondatrice d’Equiweb, j'aime partager ma passion de l’équitation et de la mode à travers mon clavier d’ordinateur, il est aussi vrai que j’ai une obsession pour le matériel rose sur ma monture miniature (aka Rhinanthe le monstre pour les intimes). Vous pouvez me retrouver sur les réseaux sociaux pour suivre mon quotidien de lycéenne cavalière ! Instagram : @lgkchloe / Facebook : Chloé Lagocki / Snapchat : @chloe_lgki
Posts created 126

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut